LIKE TOYS SOLDIERS eminem « Écoute petit soldat » #12

De Weniwe le 02/02/2017 (4 visites depuis 7 jours)

LIKE TOYS SOLDIERS eminem
« Écoute petite soldat »

Intro
Petit soldat, ne pleures pas.
Petit soldat, aime ton papa,

REFRAIN
Petit soldat, ne pleures pas.
Petit soldat soldat, aime ton papa, oh !petit soldat.

Ne crie pas, n’abandonne pas.
Garde tes mémoires, et écris les, petits soldats.


COUPLET 1

Cela fait déjà si longtemps, que je me bats pour ma liberté.
Sans que la vie me donne, réellement de bons de sorties.
Mais ce n’est pas pour ça, que j’ai dit oui, pour abandonner.
Même partis, tu fais encore partie de ma vie.
Chaque fois, que j pense a toi, je ne peux m’empêcher d’écrire.
Cela a été ma seule opportunité de m’en sortir.
J’ai pris le rap comme, point d’appuie pour me reconstruire.
Vue que j’avais personne à qui me confier, a part a un ami.
Où après 3 ans de soutien, on s’est lâché pour une histoire de religion.
Ce n’est pas pour ça, que j’ai pu lâcher les larmes.
J’ai beau dire, que je n’ai pas peur d’en laisser mon âme.
Ca passe par u questionnement sur moi, et ça fini par me, prend pour un con.
Peut-être que tu es parti, loin dans le ciel, quittant cette Terre.
Mais tu ne m’as pas quittés, tu t’es réfugié dans ma bulle d’air.
J’ai plus pleurer depuis longtemps, que Dieu réussis a me, faire taire.
Même s’il prend mon âme, la mort n’as pas pris mon courage, elle
a bien pris mon père.
Même si elle a voulu me détruire, ça me fait du bien de se reconstruire.
Cela fait déjà, énormément long, de plus vivre, sans toi, sans plus,
aucuns plaisirs.
Cela fait mal, de l’admettre, une fois plus là, je n’avais,
plus, aucun avenir.
J’ai beau insulter, critiquer, ma famille de rage, sans vous, je ne
Ne pourrai jamais dire, que j’ai faillis mourir.
Si Dieu se rend compte que j’ai mentis, sur ce propos, qu’il me punit.
Depuis tant d’années, ma vie a été le vrai déclenchement Apocalyptique.
Mais malgré ça, j’ai tenue bon, j’ai su revenir, puis maintenant,
Mon prochain défi, est de réussir.
Seul la solitude, m’a appris, a aimer être seul.
Depuis tout ce temps, je ne voulais pas parler, toute suite je dois faire mes aveux.
Je me rappelle des bons moments passés avec mon père devant la Télé.
Devant du foot, sans sa présence, la joie n’est plus la même.
Mais c’est Dieu qui a choisis mon destin.


REFRAIN
Petit soldat, ne pleures pas.
Petit soldat soldat, aime ton papa, oh !petit soldat.

Ne crie pas, n’abandonne pas.
Garde tes mémoires, et écris les, petits soldats.

COUPLET 2

Et tout ces gens, qui on vécu de même, le savent bien.
Tout ce qu’on fait, ne servira peut-être a rien.
Mais l’espoir fait vivre, continuer a penser et a prier.
Continuer à pleurer, à crier, si ça peut vous soulager.
Mais je vous encourage, à écrire, c’est une méthode bien efficace.
Balancez toutes vos douleurs, dans vos pleures.
Jetez toute votre haine, dans vos lettres.
Osez prier (a) Dieu, si ça vous aide.
Mais ne faites pas attention, aux gens avec leurs commentaires.
Ils n’on qu’ase faire foutre, ces enculés, ne laissez personne,
interrompre vos prières.
Nous remercierons Dieu, de nous avoir mis dans cette dépression.
Pour nous donner un second chemin, à prendre un nouveau,
départ, montrant la direction.
Sachez que je compatis, toute votre souffrance, et votre
Incompréhension.
Envers les autres, qu’ils n’ont jamais connu ça encore, et qui, s’en fichent comme un quatorze.
Mais la rebeillon, de la dépression, a atteints son paroxysme.
Même si les gens vous délaissent, en vous rabaissant.
Qu’ils vont bien ce faire enculer, ces fils d’incompétents, fuck you man.
Car si vous êtes toujours en vie, ça prouve bien que des issues, existe.
Même si l’absence, blesse pas mal, que la revanche se fait attendre.
Je ne vois pas comment vous aviez survécu, si ce n’est pas un souhait, du paradis.
Les gens qui disent qu’on a cas crever, quelques cons, qui sais
qu’il est passé pour un gland, je vous le demande.
A tout ces gens délaissé, sachez que le rap a fait partie, de ma vie privée.
Bien que te passé, sans de retour, le rap et mon expérience, je me
sert comme s’une arme, pour y terminer.
Pour en finir, les gens ne vous laissez pas vous influencer.
Par ces enculés d’enfoiré, qui vous encourage a vous tué.
Penser aux gens qui vous aime, qu’es qu’ils diront, qu’es qu’ils feront ?
Sans vous, je crois qu’ils seront impuissants, et se laisseront
A leur tour, traîner dans ce déroulement de cette putain de dépression.
Cette chanson est une message d’amour, d’amitié, utiliser, pour vous aidez.
Abandonner, divorcé, torturer, taper, non aimer, plaquer, ou bien délaisser ou décédé.
Ecoutez mes conseils, vivez comme vous le pouvez.
Et si vous êtes entrain de vouloir, vous faire une connerie, je dirai juste « Arrêtez le ! ».

REFRAIN
Petit soldat, ne pleures pas.
Petit soldat soldat, aime ton papa, oh !petit soldat.

Ne crie pas, n’abandonne pas.
Garde tes mémoires, et écris les, petits soldats.