The monster Eminem ft rihanna (on texte ) ma revolte après mon suicide

De Weniwe le 21/01/2017 (14 visites depuis 7 jours)



Refrain
J’ai tenu le coup, écoutant, ces démons sous mon lit
Ecoutez tout ces voix, envahir ma tête
J’ai su me sauver, a temps, de ces esprits.
Ne me juge pas une fois partis, ‘une fois partis,partis.

Couplet 1

J’ai su réagir, au bon moment, avant qu’il ne soit trop tard.
Pour ne plus réfléchir, aux anciens sentiments.
J’ai su agir ; différemment, pour changer de registre, pour être plus sympa.
Pour aussi changer de vie, pour avoir une morale, cela vous a fait un rabaissement ? Excusez moi
Mais j’ai sentis, mon heure arrivée, le bonheur de grandir et de mûrir.
Peut être es ce que c’est trop narcissique, de ma part, de raconter, rapper sur mes malheurs ?
Je ne sais pas, demande ça gentiment au petit, détruit sur son lit, sous le puits de ses soucis.
Je sais, j’ais changer pour être un nouveau mec (Oh) mais ça, ce n‘est que de l’honneur.
Je suis attacher sur ce lit, électrique seul repos, est le temps que cette chanson soit écrite.
Sous cette bâche, le gamin a bien pris, les règles du destin, entre ses mains.
Il est temps, que j’en viens, aux faits, je ne veux pas du bien, sur mon chemin.
Devant, le temple, j’avoue avec l’âme du gamin.

Refrain
J’ai tenu le coup, écoutant, ces démons sous mon lit
Ecoutez tout ces voix, envahir ma tête
J’ai su me sauver, a temps, de ces esprits.
Ne me juge pas une fois partis, ‘une fois partis, partis.
Couplet 2

Enfermer dans cette cage, entourer de cette glace, discriminer de sa place.
Crier de toute sa rage, pour dévoiler sa face, obliger d’encaisser ces cas.
N’ayant personne en aide, j’étais sûrement trop au fond du gouffre.
Mais voyant que je surmontais, les paliers, sans qu’on sonne, viens à ma porte.
Devine avec qui, tu seras confronté

« Sacré surprise, cela fait bien du temps, que je n’avais plus vu.
Une geule de pute, espère ne plus souffrir le martyre, une fois que sera effectuer le terminus. »

Toutes ces instants, à prendre ce stylo, à écrire toutes ces pensées.
Cependant, tout ces cancres, se croient beau, à vouloir, plaire a ces filles prostituées.
Depuis toutes ces années, j’ai été enchaîné à cette chaîne, et cette sombrité.
Qui m’as hanter, jours et nuits, dans ce monde, il c’en est amuser, a me transformer.
En cet âme démoniaque, j’ai écoutés ses conseils, jusqu’à en être terrifier.
Rien que d’y penser, je me suis plusieurs fois demandé.
Comment l’arrêter, mais j’ai su qu’on ne le pouvait pas.
C’était simplement, qu’il fallait savoir contrôler, sa volonté.
Si un jour, vous désirez le rencontrer.
Voici son message, depuis quelques années, c’est moi qui en ai devenue un, a part entier.

Refrain
.
Refrain
J’ai tenu le coup, écoutant, ces démons sous mon lit
Ecoutez tout ces voix, envahir ma tête
J’ai su me sauver, a temps, de ces esprits.
Ne me juge pas une fois partis, ‘une fois partis, partis.


Couplet 3

Que vous me traitez, de taré, je m’en fou, vous savez.
Que vous me traiter de menteur, bas les couilles, si vous voulez.
Mais une chose que je n’accepterai jamais, que vous direz.
Que je suis qu’un inventeur, d’histoire bidon, qui n’en vaux pas chère.
(Sachez) Que je vous emmerde, vous avez une vie de merde, allez donc, vous achetez une vie.
Bandes de jaloux, je n’ai rien d’un branleur ou d’un voleur,’ (hey),
Je fais que raconter mes soucis.
Demandez a cet enfant que j’étais, attacher par ces chaînes, derrière, cette fenêtre,.
Mec tu peux pas faire, au moins une fois dans ta carrière.
Une musique qui bouge, sans parler de tes problèmes, sans être mal
A l’aise ? Ok ta mère !
Nan je ne le ferrai pas, je vous emmerde, je le sais et le resterai.
Forcer à écrire ces textes, H24 a prendre ma force pour tenir le choc.
Prends ma air max de 49, dans ta cote, regarde tes secondes défilés sur ma G-Shock.
J’ai été ressuscité, par Dieu mais relever par le Diable.
Toutes ces écoutes, m’on ramener cette drogue américaine, qui est le Rap.
Qui me finira, avant que j’aie eu le temps de couper, le dernier cou.
Cette envie de vengeance, n’est ce pas celle de mes démons ?



Refrain
J’ai tenu le coup, écoutant, ces démons sous mon lit
Ecoutez tout ces voix, envahir ma tête
J’ai su me sauver, a temps, de ces esprits.
Ne me juge pas une fois partis, ‘une fois partis, partis.

Refrain
J’ai tenu le coup, écoutant, ces démons sous mon lit
(Écoutez sous mon lit)
Ecoutez tout ces voix, envahir ma tête (sauver dans ma tête)
J’ai su me sauver, a temps, de ces esprits. (mon esprit)
Ne me juge pas une fois partis, ‘une fois partis,partis.

UNE FOIS PARTIS
Ohohouoh, oh,oh,oh,oh,oh,
Une fois partis
Ohohouoh, oh,oh,oh,oh,oh,