No apologies EMINEM « PAS d’excuses »"11

De Weniwe le 02/02/2017 (1 visite depuis 7 jours)

No apologies EMINEM
« PAS d’excuses »

(Intro)….…..
…..


COUPLET 1

Cela fait déjà, si longtemps, que je les supporte.
Que je supporte, leurs conneries, puis leurs ignorances.
Lorsque, je me dis que je les ais vues, dans mes écoles.
C’était lorsqu’ils avaient encore leur innocence.
Mais cela ne fut pas le cas, pour moi, une petite blague

Ma maladie est apparue, j’ai commencé à écrire.
Pour effacer mes peines, pour éviter de me détruire.
Seul au fond du gouffre, tel un être abandonné

Cette maladie m’a aidé à vider, mes veines,
A faire partir mes pensées, a me sentir présent.
A être prêt de nouveau défi, en moins de temps
Toujours sur les nerfs, je finirai ces cons en les exposants.

J’ai tellement exploré, de nouvelles émotions,
Découvrant, des nouvelles moqueries, ou des critiques.
Dès que j’ai entendu ces noms, lors de ma préparation.
J’ai revue ces images du passé, pas moyens de les enlever.
Non, j’arrêterai pas d’insulter, tant que ces blessures,
Sera pas de nouveau renfermer, alors foutez moi la paix.
Allez jouer sur les quais, moi je m’en vais.

Je ne serai bien loin, de la vérité je ne serai pas quitté
Je ne pourrai pas me reposer en paix, tant que je n’ai pas eu ma paye.
Quitter ce monde à tout prix, je dis oui, mais n’ayez pas de regrets.
Lors de ma mort, continuez à me critiquer, à m’insulter, mais une chose doit être respecté

REFRAIN

Je ne veux pas d’excuses, non les branleurs, je ne suis pas désolé.
Vous pourrez tous me suive, vous êtes la cause de tout ça.
Je ne veux pas d’excuses, vous sentez tous ma force ?,
Je n’ai aucuns remords, comme s’il n’y avait aucun retour.
Je ne veux pas d’excuses, je ne vous suis d’aucunement reconnaissant
Jusqu'à ce que Dieu me pointe du doigt, en m’appelant,
Je ne veux pas d’excuses, vous trouvez ça marrant ?
Alors !
Je pourrai cracher sur la chatte de votre mère, et la future tombe de votre père :
Je ne veux pas d’excuses !

COUPLET 2

Chaque nuit, je repense a eux, avec leur comportement,
qui m’offense, par l’absence respectueuse.
Au lieu de dormir entre milles lieux, j’écris jusqu'à minuit, à Dieu.
Je prie, je regarde la télé, pour oublier tout le passé.
Mais c’est impossible, abattu genoux au sol, mains ouvertes collées, tête baissée.

Je suis au bord de la chute,
Cette conscience qui m’insupporte et, me conseil le suicide.
Mais moi je sais lutter

Je ne stoppe pas l’écriture, pour me bercer, dans le flow
Mais cherchant à impressionner, le beau monde, en trouvant les bons mots.
Sans revenir sur les éventuelles gros mots.

Je ne sais pas comment éviter la rage,
S’il suffisait juste, d’un bon massage.
Je ne suis plus comment combattre ces démons,
S’il suffisait simplement, d’éliminer tous ces cons (ricanement haha!)

Ouai je sais, je suis qu’un putain de suicidaire !
Un suicidaire qui a eu le courage, de se relever, après être tomber, plus bas que Terre.
Jusqu'à ma mort, j’aurai cette colère, qui m’apportera a tuer : égorger, découper, étriper, décortiquer, décapiter, torturer,
Écraser, ces enculés.
J’ai une fâcheuse tendance à préférer, les meurtres sanglants.
Super histoire, que j’hériterai aux enfants, de mes sois disant amis d’enfance.

REFRAIN


Je ne veux pas d’excuses, non les branleurs,je ne suis pas désolé.
Vous pourrez tous me suive, vous êtes la cause de tout ça.
Je ne veux pas d’excuses, vous sentez tous ma force ?,
Je n’ai aucuns remords, comme s’il n’y avait aucun retour.
Je ne veux pas d’excuses, je ne vous suis d’aucunement reconnaissant
Jusqu'à ce que Dieu me pointe du doigt, en m’appelant,
Je ne veux pas d’excuses, vous trouvez ça marrant ?
Alors !
Je pourrai cracher sur la chatte de votre mère, et la future tombe de votre père :
Je ne veux pas d’excuses !



COUPLET 3

Si la fin du monde se produit, je ne vous aiderai pas
Je me sauverai, tel une petite pute qui a mûrit quittant papa.
Et bien l’amitié, c’est pareil, vous l’avez détruite, sans m’avoir secouru,
Je ne me suis sauver, à plusieurs reprises, en me relevant et en restant debout.

Nul doute, la mort tue, la joie, le rire, le sourire.
A quoi ça sert de vivre, quand notre conscience, nous force à mourir.
Moi depuis 2012, je survie

Tant qu’il restera, des connards, ayant rien compris au destin.
Il y’aura toujours du boulot pour l’autre monde, pour mettre les gens en restreint.
Qu’il les amènera à l’hôpital, as-tu vraiment besoin que je te fasse un dessin ?

Je serai un psychopathe droguer, du lever du matin jusqu’au couché du lambin
Si Dieu n’avait pas choisis, un moyen d’expression libre pour moi, tel que le Rap.
Je serai le criminel le plus rechercher, aurait mis des familles en deuil, l (‘) armes, à l’œil.

Pour cause de cette souffrance et du deuil,je t’avais prévenue.
Ne me jugez pas, par rapport le passé, tu as jamais vue mon vraie visage.
Je ne suis pas un droguer,ni un bébé,mais même tu pourra pas me retrouver.
Par la seule j’aurai changés d’identité, avant que tu ne veuille, essayez de m’attraper.

Ne sois pas si empotée
Les gens disent peut-être que je ne suis pas aidé.
Mais je les emmerdes, lui, elle, et l’autre enfoirer.
Celui qui me jugera, ainsi, est encore loin d’être née.
Je suis blessé,
Tout les autres s’en fichent, puis la seule chose qu’ils me font c’est de me gonfler.

Ras le bol, être commandé, être critiqué, être discriminer ou bien être éviter.
J’arrête mes relations avec ces gens la, moi qui pensais que c’était des déterminer, non en faites c’est jute des ratés.
Aller venez, tirer une tirer une balle dans la tête,a cause des cons comme vous ,pas étonnant que la Terre est en danger.


N attends pas plus aucunes pitié ou de la sympathie a votre égard.
J’ai une nouvelle âme, cette fois démoniaque.
Je dois être aussi froid, que la foi, je suis mort depuis 4 ans.
Je n’ai plus aucunes émotions, à part la rage au ventre.
JE NE VEUX PAS D’EXCUSES

N attends pas plus aucunes pitié ou de la sympathie a votre égard.
J’ai une nouvelle âme, cette fois démoniaque.
Je dois être aussi froid, que la foi, je suis mort depuis 4 ans.
Je n’ai plus aucunes émotions, à part la rage au ventre.
JE NE VEUX PAS D’EXCUSES