LE CRABE NOIR

De Philippe Darnault le 13/09/2016 (0 visite depuis 7 jours)


Il suffirait pourtant
Qu'un simple bout de pain
Transforme mon destin
L'espace d'un instant

En voulant bien descendre
Par où six ans plus tôt
Un sale crabe a su prendre
De ma langue un morceau.

Chaque jour à surprendre
Des bons plats sans prétendre
Y goûter l'atriaux

Serais je mieux sous terre ?
Que subir ce chaos
Et vivre cet enfer ?.



Philippe Darnault