PLUIE DE PRINTEMPS

De Philippe Darnault le 08/09/2016 (2 visites depuis 7 jours)

Pluie fine de printemps
Ma douce et tendre Amie,
Inconnue qui parmi
Mille perles d'argent,

En cette nuit si légère
Vous avez fort aisée
De frissons de lumière
Toute mon âme embrasée.

Je volerai pour vous plaire
Des années à soustraire
Car plissé je le suis

Et quoique vous fassiez
Refleurir je ne puis
Ni de flétrir remédier.




Ph. Darnault