La rechute

De Damien Glez le 03/11/2015 (7 visites depuis 7 jours)

Cent palpitations par minute
C’est par une fièvre de brute
Que je suis cloué, poil hirsute
Au fond du fond de ma cahute

Est-ce la variole ou le scorbut
Cett’ maladie que je suppute ?
L’hyperthermie qui me rebute
Me fait l’effet d’un uppercut

La sudation, mais sans le rut
Les édredons, mais sans culbute
On dirait bien que je rechute
C’est la grippe enticheuse qui mute

Pourtant je vous jure que je lutte
Mais quelques armes que j’affûte
Autant pisser dans une flûte
Un violon, un piano en Ut

Cette affection je la réfute
J’assure : c’est elle qui m’persécute
A peine je la croise, elle me scrute
Elle m’enveloppe de ses volutes

Oh marabouts, je vous recrute
Oh spécialistes de la Matmut
Oh chamans, qu’on vous parachute
Par la cheminée de ma hutte

Oh chirurgiens qu’on le charcute
Ce cœur infecté qu’on l’ampute
Qu’on l’expédie en sac de jute
Jusqu’aux rives de Lilliput

Vivre comme ça, sans autre but
Que cette fille, ça se discute
Quand l’envie d’la voir le dispute
à la crainte de la rechute

Cette amourette qui me chahute
Serait-il possible qu’elle permute
Avec l’amitié qui débute ?
Sinon qu’elle fasse silence… chut!